Archives de catégorie : Inside ClubFunding

De nouvelles stratégies de partenariats avec les banques pour ClubFunding

ClubFunding propose des financements complémentaires aux prêts bancaires et souhaite, à ce titre, intensifier et formaliser ses partenariats avec les banques. Explications de David El Nouchi, cofondateur de la plateforme de crowdfunding obligataire.

 


ClubFunding mise sur des partenariats techniques et innovants avec les banques


Quand ClubFunding s’est lancé en 2014, la Fintech de crowdfunding obligataire s’est d’abord appuyée sur des partenariats technologiques avec des banques, comme celui avec la BRED. Cette collaboration porte sur la création d’un nouvel outil, le « compte de financement participatif ». Unique en son genre, il permet de gérer l’ensemble des flux financiers. David El Nouchi raconte : « alors que nos concurrents travaillent plutôt à l’aide de portefeuilles électroniques, un système efficace mais coûteux, nous avons mis au point le compte de financement participatif, sur lequel sont payés tous les investisseurs une fois l’émission d’obligations réalisée. » Ce partenariat technique combine le meilleur des deux mondes, « une tuyauterie made in banque » d’une part, et l’agilité et la flexibilité d’une start-up d’autre part. « Cette solution est très rassurante pour nos investisseurs », constate David El Nouchi. Pour la banque, l’intérêt est commercial : « sur la cinquantaine de projets financés par ClubFunding, ce sont 50 nouveaux clients potentiels apportés à la BRED ».


Une collaboration gagnant-gagnant avec des banquiers


À l’heure actuelle, 10% des projets financés par ClubFunding ont pour apporteurs d’affaires les banques, et la Fintech a bien l’intention d’accentuer cette dynamique. « Nous travaillons avec des banques de réseaux, ayant pour clients principalement des PME, mais aussi avec Bpifrance », explique David El Nouchi. Au cœur de cette collaboration « win / win », se trouve un même réseau. ClubFunding met tout en œuvre pour développer des « partenariats business » où les banques se positionnent en apporteurs d’affaires, « l’assurance de dossiers de qualité, ayant déjà passé tous les filtres d’analyse bancaires ». En effet, ClubFunding vient « toujours » en complément du prêt bancaire, à hauteur de 20 ou 30% du financement, souvent pour l’apport en fonds propres. « Cela évite à l’entreprise de puiser dans ses réserves », détaille David El Nouchi, « avec notre solution, elle peut lever les fonds manquants et réaliser son projet rapidement ».


De l’autre côté, la banque, que des contraintes réglementaires empêchent parfois de financer en totalité un projet, peut se tourner vers ClubFunding pour l’apport manquant, évitant ainsi que son client ne parte à la concurrence. David El Nouchi prend l’exemple du dernier projet cofinancé aux côtés d’une banque mutualiste, celui de la société On Kids & Family, un des leaders mondiaux de la production de films et séries d’animation (ayant notamment produit « Le Petit Prince »). « Cette société était au plafond de ses engagements bancaires. En passant par notre plateforme, elle a pu financer une nouvelle série avant même de finir de rembourser la précédente et poursuivre ainsi son rythme de production ». Autre exemple de cofinancement – cette fois avec BpiFrance – celui de la société Kupiec, qui souhaitait financer l’ouverture de trois succursales. Grâce à un emprunt obligataire ClubFunding de 250 000 euros, abondé du même montant par BpiFrance, l’entreprise a pu continuer son expansion.

Les ambitions de ClubFunding


David El Nouchi se félicite de « cette belle complémentarité », qui a vocation à se renforcer. ClubFunding vient ainsi de recruter une équipe de business developers dédiée. « Nous travaillons à développer nos relations avec les banques en tant qu’apporteurs d’affaires, et souhaitons aller vers un accord-cadre, plus structurant et plus formel ». Pour ClubFunding, ces partenariats avec les banques sont pertinents puisqu’ils se traduiraient par un apport significatif de nouveaux dossiers de qualité.


David El Nouchi voit dans les plateformes de crowdfunding obligataires des alliés précieux pour les banques. « Passer par ClubFunding permet au dirigeant de professionnaliser sa structure financière tout en clarifiant sa stratégie globale, comme en vue d’une ‘mini-IPO’. C’est aussi une occasion de démontrer sa capacité à communiquer sur sa société, devant un partenaire financier extérieur. » L’offre alternative de ClubFunding apporte innovation, agilité et disruption, complémentaire aux offres des banques. À terme, ClubFunding mise sur « 50% de ses projets apportés par les banques ». Affaire à suivre.

Inscrivez-vous aux « 20km de Paris » édition 2017

Développer une start-up est un véritable sport au quotidien. ClubFunding, c’est également une communauté de membres. Dans cette optique, notre startup avait déjà participé l’an dernier, avec succès, aux 20km de Paris.

Notre fintech renouvelle son engagement sportif cette année. Le 8 octobre 2017, la team ClubFunding sera présente sur la ligne de départ, dès 10h au pont d’Iéna, au pied de la Tour Eiffel.

Le parcours s’effectue en une seule boucle, d’une durée variable d’une à trois heures. L’édition 2017, placée sous le signe du street art, se déploiera dans le sud-ouest de la ville. Avec un départ à la Tour Eiffel, les coureurs se dirigeront ensuite vers l’Arc de Triomphe puis le Bois de Boulogne via l’avenue Foch. En redescendant le boulevard Suchet puis le boulevard Murat, le parcours se déploiera ensuite le long des quais jusqu’aux Tuileries pour s’achever sous la Tour Eiffel.

Avec quatre zones d’animation, des ravitaillements, des secours et 23 vagues de départ pour assurer la fluidité de la course, les 20km s’annoncent être un évènement de qualité.

Si vous souhaitez courir aux côtés de la team ClubFunding, munissez-vous de vos baskets et contactez-nous rapidement !

Première édition des rendez-vous « Nos dirigeants ont du talent »

ClubFunding a organisé son premier évènement « Nos dirigeants ont du talent », en présence d’investisseurs et de Thierry Vandemeulebroucke, président de FONCIFRANCE. Le projet des Hameaux de Flandres a été financé en avril dernier sur notre plateforme.

« On essaye de donner du lien »

Reconnecter la finance à l’économie réelle, rassembler les porteurs de projets et les investisseurs : voici l’intérêt du crowdfunding. ClubFunding décide d’aller plus loin, en permettant aux investisseurs et aux porteurs de projets de se rencontrer. Une façon d’humaniser davantage les projets. À David Peronnin, co-fondateur de ClubFunding, de préciser : « on essaye de donner du lien ».

Une quinzaine de personnes étaient présentes pour échanger sur le parcours de Thierry Vandemeulebroucke, cet aménageur-lotisseur président de FONCIFRANCE, lors du premier évènement « Nos dirigeants ont du talent ». Notre plateforme avait financé le projet Les Hameaux de Flandres, dans le nord de la France, en avril dernier. Tout comme pour son projet, les investisseurs ont été au rendez-vous de ce petit-déjeuner convivial pour découvrir quel était précisément le talent de ce président charismatique.

L’immobilier, le talent de M. Vandemeulebroucke

Passionné par son métier, le porteur de projet a pu expliquer la manière dont il menait à bien ses opérations, en échange avec des investisseurs issus de secteurs étrangers à l’immobilier. À l’exception de ce lien inattendu : cet investisseur, en relation professionnelle avec M. Vandemeulebroucke des années auparavant, qui a eu le plaisir d’investir sur le projet des Hameaux de Flandres sur ClubFunding.

L’échange est dynamique, et quelques grandeurs sont rappelées. « 120 000 à 130 000 maisons sont construites chaque année en France, contre 100 000 appartements. » De quoi expliquer le rythme important d’activité de l’entreprise de M. Vandemeulebroucke. « Entre 10 et 12 projets annuels en moyenne sur les cinq dernières années », invitant notre Responsable Risques à souligner « la grande stabilité du chiffre d’affaire de l’entreprise ».

Un rythme important pour des projets diversifiés, puisque notre porteur de projet s’est également lancé dans le domaine des maisons de santé pluridisciplinaire. En outre, le président de FONCIFRANCE n’oublie pas de préciser que les Hauts-de-France, où il exerce son activité « est une région qui adore la maison ».

Un partenariat en construction

Une belle entreprise à l’activité porteuse qui doit cependant faire face à certaines contraintes. L’activité de M. Vandemeulebroucke se heurte à un écueil : les banques n’interviennent qu’opération par opération, jamais en amont de celles-ci, rarement sur les étapes postérieures.

Le besoin en capitaux propres est donc important. C’est à ce niveau que le recours à ClubFunding est porteur d’intérêt pour les PME. Satisfait de la première émission obligataire réalisée en avril dernier, M. Vandemeulebroucke est déjà prêt pour un nouveau projet à financer d’ici la fin de l’année. Tout comme ClubFunding, également prête à présenter de nouveaux talents à ses investisseurs.

Si vous souhaitez participer au prochain rendez-vous « Nos dirigeants ont du talent » organisé par ClubFunding, envoyez nous un mail à l’adresse contact@clubfunding.fr et nous vous recontacterons le moment venu.