ClubFunding boostée par l’arrivée d’acteurs institutionnels

Avec l’explosion du crowdlending en France, les plateformes de financement participatives sont de plus en plus nombreuses à voir les acteurs institutionnels se tourner vers elles pour financer l’économie réelle. Parmi elles : ClubFunding qui accueille un nombre croissant de grands groupes au sein de son pool d’investisseurs. David El Nouchi, CEO et co-fondateur de la plateforme, nous présente les enjeux de cette diversification.

ClubFunding et les acteurs institutionnels : se diversifier pour mieux grandir

Si ClubFunding s’est longtemps tournée vers les investisseurs particuliers pour financer ses projets, la plateforme accélère aujourd’hui le tempo en collaborant avec des grands groupes du paysage économique français : « Cette année, nous avons commencé à travailler avec un fonds de dette actif dans le financement des TPE/PME. Et d’autres devraient suivre prochainement », commence David El Nouchi

Cette stratégie de diversification a un double intérêt pour la plateforme. Le premier est l’accroissement naturel du rythme d’investissement de celle-ci. « Les montants investis par les acteurs institutionnels étant en moyenne plus élevés que ceux des investisseurs particuliers, ClubFunding est en mesure de financer plus de projets plus rapidement. Cette année, nous devrions tripler notre volume d’investissements par rapport à l’an dernier. » Le second est la vision sur le long-terme qu’elle donne à la plateforme. « La question du financement des projets étant assurée plus facilement, cela nous garantit une certaine tranquillité d’esprit et nous permet de développer d’autres aspects importants tels que l’analyse et le sourcing de la plateforme. De quoi mieux nous projeter dans les années à venir. »

Nouvelles opportunités, financement de l’économie réelle… Un rapprochement stratégique pour les « instits »

Ce rapprochement avec une plateforme comme ClubFunding est également stratégique pour les acteurs professionnels, « en matière de rentabilité mais aussi d’image. » D’un point de vue économique, les acteurs institutionnels bénéficient d’opportunités d’investissements inédites : « En passant par une plateforme comme la nôtre, ils peuvent investir dans des projets avec un taux de rendement très élevé, d’environ 10% contre 2 ou 3% pour la moyenne marché. Mieux : en déléguant à un acteur de confiance, ils évitent de perdre du temps et de l’argent avec des analyses de risque longues et coûteuses. Tout ce qu’ils ont à faire, c’est investir ! » En matière de communication, les acteurs institutionnels bénéficient également d’une opportunité de financer l’économie réelle : « Les institutionnels ont longtemps été accusés de ne pas assez participer à celle-ci. En passant par les plateformes de crowdlending, elles peuvent ainsi développer ou consolider leur activité citoyenne. »

À nouveaux investisseurs, nouveaux challenges 

Si elle marque un cap décisif pour ClubFunding, l’arrivée d’acteurs institutionnels impose également de nouveaux défis à la plateforme. « On passe en moyenne d’un à trois dossiers financés par mois. Ce rythme accru suppose une véritable réorganisation en interne et de nouvelles façons de travailler.» Cela passe d’abord par des recrutements stratégiques : « Qui dit plus de dossiers, dit plus de bras pour garantir la même qualité de service… C’est pourquoi cette année nous avons triplé nos effectifs par rapport à l’année précédente.» Cette réorganisation s’incarne aussi par une meilleure segmentation au sein de l’équipe : « Tandis qu’avant tous les employés étaient multitâches, nous avons profité des recrutements pour définir une équipe experte sur chaque sujet : sourcing, analyse, suivi… Les fondateurs peuvent ainsi se consacrer à la big picture de l’entreprise et challenger encore plus les équipes dans la sélection des dossiers à financer. » Résultat ? « Cette nouvelle façon de travailler est un excellent moyen d’ajouter des crans de sécurité et permet à chacun d’entre nous d’aller plus loin dans son métier. »

ClubFunding, une plateforme à dimension humaine avant tout

ClubFunding réalise sa mue, mais n’oublie pas son ADN pour autant. S’il convient que l’arrivée d’acteurs institutionnels est vitale au développement de la plateforme, David El Nouchi entend bien préserver la dimension humaine de celle-ci. « Notre relation privilégiée avec les investisseurs, les entrepreneurs, et notre investissement religieux dans chacun des projets correspondent à la mentalité même de ClubFunding. C’est cet aspect humain qui a séduit nos investisseurs. Nous devons redoubler notre effort pour le conserver au fur et à mesure que nous grandissons ! »