Felt Invest, quand un serial entrepreneur fait le pari du crowdlending

Entrepreneur et dirigeant de plusieurs sociétés, Emmanuel Feltin a fait appel à ClubFunding pour financer l’acquisition d’une nouvelle entreprise début 2016. Un an plus tard, il nous explique pourquoi il a fait le choix du crowdlending et dresse un premier bilan de sa collaboration avec la plateforme.

Réactivité et dimension humaine : deux facteurs décisifs pour trouver le capital nécessaire

Contrôleur de gestion de formation et diplômé en études supérieures financières et comptables, Emmanuel Feltin est un entrepreneur reconnu dans le secteur des machines industrielles et agricoles qui partage son temps entre la France et l’Ile de la Réunion. En 2015, il crée la société Felt Invest en vue d’acquérir les Établissements Henri Cheval, une entreprise spécialisée dans la vente de machines agricoles basée dans la région Rhône-Alpes. « Cette opération était motivée par un double objectif : d’une part étendre rapidement notre activité dans ce secteur, d’autre part redresser une société historique de la région. » Le défi ? Trouver les fonds nécessaires pour financer, en plus de l’acquisition, une vaste opération de rajeunissement de la société, « soit 150 000€ de capital pour financer de nouveaux recrutements, la modernisation et la mise en conformité des locaux et du parc informatique. »

Pour y parvenir, Emmanuel Feltin a fait le choix du crowdlending, un mode de financement adapté à ses besoins « en matière de réactivité, d’accompagnement et par la dimension humaine qu’il implique. » En matière de réactivité, les plateformes de financement représentaient à ses yeux une alternative séduisante. « Elles permettent de récolter les fonds nécessaires rapidement tout en passant par des partenaires de confiance. » Cette rapidité s’explique notamment par la mise en relation avec des investisseurs plus sensibles à ce type de projets. « Le crowdlending nous permet d’aller toucher des particuliers qui veulent avoir un impact sur l’économie réelle et locale. En investissant dans notre opération, ils savent qu’ils contribuent au maintien de l’emploi et de l’activité d’une société historique. Il y a donc une dimension humaine très forte. » Résultat ? « Le projet a rapidement trouvé écho auprès d’une dizaine d’investisseurs. En février, la collecte était ouverte ; en mars, elle était terminée. Quelques semaines plus tard, nous versions aux investisseurs leur premier remboursement. » Et Emmanuel Feltin de conclure : « En tout et pour tout, financer l’opération aura pris moins de trois semaines ! »

ClubFunding : un partenaire de proximité, un accompagnement dédié

Au-delà de l’aspect « pratique » de ce mode de financement, Emmanuel Feltin recherchait un partenaire de confiance avec lequel travailler sur le long terme. Après avoir réfléchi à plusieurs acteurs locaux de la région Rhône-Alpes, son choix s’est finalement porté sur la plateforme de financement ClubFunding. « ClubFunding nous a convaincus par sa réactivité et sa capacité à garantir un accompagnement de qualité. »

Avant la mise en ligne du projet, ClubFunding et Emmanuel Feltin ont étudié ensemble la viabilité, le rendement espéré et les risques inhérents à l’opération : « nous avons procédé à une analyse exhaustive de la situation financière en constituant un dossier qui fut étudié par les dirigeants de ClubFunding dans un premier temps puis par le Comité des Risques. L’analyse est aussi rigoureuse que celle d’une banque mais elle fut beaucoup plus rapide. » À cela s’ajoutent plusieurs rencontres physiques, décisives pour bâtir une relation de confiance et de proximité : « avant même le début de la collecte, nous nous sommes rencontrés plusieurs fois. Cela nous a permis d’éclaircir toutes les zones d’ombres qui pouvaient subsister et d’être raccord sur tous les aspects du projet. »    
Ce n’est pas tout : une fois la collecte lancée et le capital nécessaire réuni, Emmanuel Feltin et les équipes de ClubFunding sont restés en contact afin de suivre l’avancement du remboursement du prêt. « En plus du coupon mensuel que nous versons aux investisseurs, les équipes de ClubFunding sont en contact régulier avec le Commissariat aux Comptes de la société Felt Invest et des rencontres physiques ont toujours lieu à Paris. Nous faisons aussi régulièrement des points téléphoniques lorsque cela est nécessaire : au début c’était tous les mois pour nous assurer que le projet était en bonne voie ; aujourd’hui plus rarement, pour des actualités importantes. Qui dit confiance, dit aussi plus d’autonomie ! »

Le mot de la fin ?

Interrogé sur le bilan de sa collaboration un an après le début du prêt, la réponse d’Emmanuel Feltin ne se fait pas attendre. « Nous sommes extrêmement satisfaits de notre relation avec ClubFunding : leur équipe jeune, dynamique est extrêmement réactive et efficace tout en nous garantissant beaucoup d’autonomie. C’est une valeur ajoutée décisive à l’heure où les fintechs sont de plus en plus nombreuses. » Prochaine étape ? « Poursuivre le développement de la société dans la région Rhône-Alpes, en Haute Loire voire peut-être même à l’étranger ! Autant de projets qui pourront être de nouvelles occasions de retravailler ensemble à l’avenir. »

Retrouvez la stratégie de ClubFunding sur Strategist.