Nouveaux partenariats et nouveaux enjeux possibles entre assureurs et plates-formes de prêts


Le Business Modèle de ces plates-formes de prêts en ligne, initialement conçu autour de la relation « particulier – porteur de projet », tend à faire intervenir de plus en plus souvent des acteurs institutionnels comme les banques et tout récemment les assureurs. 

Création d’un nouveau fonds d’investissement

Ce 1er Février 2018, lors de la remise des prix de l’European Digital Lending Awards, la société de gestion française Eiffel Investment Group a annoncé le lancement d’un nouveau fonds d’investissement à destination des plates-formes de prêts. Avec déjà 10 000 entreprises financées, la création de ce nouveau fonds apparaît comme une évidence. Une prévision pour 2019 qui plafonne à près de 300 millions d’euros, rendu possible grâce à des acteurs de hauts rangs comme Aviva France et la MAIF, le secteur du financement participatif confirme son essor fulgurant partout en Europe et plus particulièrement en France.

Ce nouveau fonds baptisé « Prêtons ensemble II » proposera un rayonnement encore plus axé sur l’Europe que son prédécesseur et s’inscrit comme le fonds partenaire des plates-formes de crowdfunding, à l’instar de ClubFunding et bien d’autres.

Fabrice Dumonteil PDG d’Eiffel Invesment Group nous confie que pour ces mastodontes de la finance investir via ces plates-formes « est un moyen de prêter en une fois à des milliers de petites entreprises alors qu’aucun fonds de dette ou de capital-investissement ne peut le faire ».

Une diversification des placements

Arguments de poids que proposent les plates-formes de financement participatif, une diversification des placements permettant ainsi aux investisseurs de mutualiser au maximum leurs risques. Côté investisseurs, une satisfaction toute particulière semble être de mise, « cela permet d’avoir un bon rendement et une bonne diversification par rapport aux placements classiques des assureurs » nous explique Philippe Taffin, directeur des investissements d’Aviva France.

Partenaires du premier fonds, les sociétés Aviva France, d’AG2R La Mondiale, MGEN et Klésia semblent avoir été conquises par ce nouveau mode de placement. 

Autre argument, et non des moindres, la courte durée des prêts associée à des rendements bien supérieurs aux banques fait par les plates-formes de financement, aux différentes TPE, PME,  renforce le renouvellement quant à leur participation au fonds « Prêtons ensemble II ».

Des perspectives de meilleures qualités vis à vis des rendements sont même au rendez-vous !